Démasquons nos privilèges (auto-test)

privilèges - Auto-test« Privilège masculin », « Privilège blanc », « Privilège hétéro », la notion de privilège est au cœur de la pensée et des luttes féministes. Mais de quoi parle-t-on exactement ?

Qu’est-ce qu’un privilège social ?

Les privilèges sociaux peuvent se définir comme un ensemble d’avantages, tangibles et intangibles, plus ou moins institutionnalisés, dont jouirait un groupe social donné – hommes, « blanc.h.es », hétérosexuel.l.e.s,… –  à l’exclusion de tous les autres groupes. Il est important de noter que le privilège social n’est pas le fait d’un.e individu.e en particulier mais est un effet systémique et structurel. Par exemple, indépendamment de leur identité propre, un homme ou une personne blanche auront statistiquement plus de chance de décrocher un job qu’une femme ou qu’une personne racisée  grâce aux seuls effets de leur genre ou de leur couleur de peau qui agissent comme des privilèges à l’échelle de la société toute entière.

La cécité aux privilèges

En théorie, la majorité des gens souscrivent à l’idée qu’il n’est pas acceptable de maintenir un système de privilèges octroyant des droits aux un.e.s et discriminant les autres (Dovidio & Gaertner, 1991). Pourtant, en pratique, ces systèmes de privilèges perdurent et, très souvent, à l’insu des bénéficiaires, même sensibilisé.e.s.

Comment expliquer cette cécité aux privilèges de la part de ceux et celles qui se déclarent – voire militent – contre les discriminations ?

Les études de psychologie sociale nous fournissent quelques pistes intéressantes dont spécifiquement les théories des « conduites inconscientes »

En matière de privilèges, celles-ci consisteraient en des formes d’irrationalité intériorisées par les privilégié.e.s, ces dernier.e.s feraient face aux discriminations de manière « routinisée » et reproduiraient, pour la plupart d’entre eux/elles, les systèmes de privilèges de manière inconsciente et involontaire. Ainsi, dans l’exemple du recrutement professionnel, les DRH privilégieront un homme ou une personne blanche en établissant inconsciemment une liste de critères de sélection défavorables aux femmes et aux personnes racisées quitte à intégrer des éléments sans rapport avec les tâches à effectuer.
Source : revue internationale de psychologie sociale 

 

Prêt.e à ouvrir les yeux ? Fais le test ! 

Maintenant que tu es mieux outillé.e, passons à l’action avec un test te permettant de mesurer à quel point tu es privilégié.e !

Question 0/32

CRÉDITS

Hassina SemahCe test a été élaboré par Hassina Semah, sociologue et psychologue clinicienne, spécialisée dans les violences conjugales et interculturelles ; major de la première promotion du master francophone de spécialisation en études de genre ; membre de collectifs féministes : « Resisters », « Collecti.e.f 8 maars ».

Le test est créé  à partir des catégories discriminatoires de la « matrice de domination » (Hill-Collins, 1990), est une collaboration avec le média Les Grenades, de la RTBF, coordonné par Safia Kessas et a été opérationalisé par Greenpig.

 

🔙 RETOUR À LA PAGE DE LA CAMPAGNE 

Club partenaires