Campagne

Démasquons nos privilèges

On en a toutes et tous. Déconstruisons-les pour tendre vers plus d’égalité et la fin des dominations

Des privilèges, nous en avons toutes et tous. Ce sont des avantages que nous détenons par rapport à d’autres personnes, liés à notre “condition” et à un contexte social et politique défini. Ils peuvent être relatifs à notre couleur de peau, notre classe sociale, notre genre, notre identité religieuse, nos dispositions physiques et notre identité sexuelle. 

L’important est de prendre conscience de ses privilèges et du contexte dans lesquels ils s’expriment (ou ne s’expriment pas). Sans quoi, nous avons toutes et tous tendance à vouloir les garder à tout prix, consciemment ou inconsciemment. Et donc, in fine, à renforcer les rapports de domination structurels de notre société ainsi que les discriminations et les violences qui en découlent. La lutte contre les privilèges est indispensable au combat vers l’égalité.

LIRE PLUS 

Testez vos privilèges

Les privilèges c’est quoi ? Comment savoir de quels privilèges on est doté ? Par rapport à quelle catégorie de personnes a-t-on des privilèges ?

Avec la plateforme “Démasquons nos privilèges” (auto-test), vous pouvez tester votre niveau de privilèges. Que ce soient des avantages liés à votre couleur de peau, à votre classe sociale, à votre genre, à votre identité religieuse, à vos dispositions physiques et à votre identité sexuelle.

Découvrez la plateforme développée en collaboration exceptionnelle avec la sociologue Hassina Semah et le web média “Les Grenades” de la RTBF.

Bouton Faites le test !

Formations pré-festival

Afin de préparer au mieux les collectifs du Village des Possibles et les bénévoles SACHA à Esperanzah!, plusieurs journées de formation ont été organisées en amont du festival.

L’objectif est que chaque bénévole des collectifs présents au festival sache maîtriser la thématique de campagne et faire des ponts entre son sujet de prédilection à l’année (l’éducation, l’écologie, la migration, la récup’, la santé alternative, les violences sexistes etc) et la thématique du festival.

C’est dans ce cadre que nous avons collaboré avec Vie Féminine, Afroféminism in progress, Paye ton festival, Genres Pluriels, Plan International et la Rainbow House. Dans ce processus, nous avons formé une petite centaine de personnes.

Les prochaines dates de formations sont : le 29 juin à Bruxelles (sur privilèges hétéro-ci-genre, d’une part et sur le militantisme décolonial, d’autre part) et le 13 juillet à Bruxelles pour une visite de la capitale avec un regard décolonial.
Vous souhaitez y participer ? Envoyez un mail à jerome@esperanzah.be 

Espace Tout Va Bien

Vous connaissez notre webmédia Tout va bien ? Un webmédia vidéo piloté par un collectif de jeunes qui donnent leur regard sur l’actualité et sur le monde. Cette année, nous inaugurons l’espace “Tout va bien”.

C’est le lieu de la programmation engagée d’Esperanzah!. Une programmation qui va questionner le thème de campagne annuel. Cinéma, débats, conférences et spectacles y prendront place dans une ambiance qui donne la parole aux mouvements sociaux contemporains, aux jeunes, aux invisibles, aux artistes, à des militant.e.s et au public, bien sûr. Une programmation culturelle qui questionne notre marche vers une société plus écologique et plus égalitaire. L’espace Tout va bien sera scénographié à l’intérieur par l’équipe de Fais-le toi-même et animé en collaboration avec le CNCD 11.11.11.

▶ Programmation complète ici ◀

Village des possibles

La scène du Village des Possibles

La scène off du festival, présente dans le Village des Possibles, est l’endroit où les artistes “grandes scènes” se produisent sous forme de showcases, après leurs concerts. Mais c’est aussi une scène ouverte animée par le talentueux REQ, champion de Belgique de slam !

Les nouveaux collectifs

Une campagne sur la déconstruction des privilèges ne peut se faire sans la collaboration d’une série de nouveaux collectifs dans le Village des Possibles qui abordent de nouvelles questions ou qui ont aidé à la mise en place du Village des Possibles.

Nous avons donc collaboré particulièrement pour cette campagne avec des acteurs légitimes qui vivent directement les injustices qu’ils combattent : Afroféminism in progress (sur les privilèges blancs et masculins), Vie féminine (sur les rapports de domination de genre, de race et de classe), la Rainbow House, Genre Pluriels (sur les privilèges hétéro cis-genre) et Queer support the migrants (sur l’intersectionnalité des luttes).

Seront présents dans le Village des Possibles cette année, pour la première fois, dans le cadre de la campagne : un collectif de gilet jaunes (privilège de classe), Genre Pluriels et Les Cheffes (privilège hétéro ci-genre), Mémoire Coloniale (lutte décoloniale et afrodescendance), Climate Justice Camp et Génération Climat (climat et justice sociale en convergence) et le Réseau Wallon de Lutte Contre la Pauvreté.  

Les autres collectifs présents sont à retrouver ici. 

Extension de SACHA

Safe Attitude Contre le Harcèlement et les Agressions sexuelles en milieu festif

Le Plan SACHA a été initié chez nous en 2018, dans le cadre de la campagne “Le déclin de l’empire du mâle” et comprend 4 aspects indissociables : la formation, la sensibilisation, la prévention et la prise en charge.

SACHA revient évidemment cette année, perfectionné sur base de l’expérience de l’an dernier. Mais un point d’attention particulier sera donné pour les autres types d’agressions : racistes, classistes, homophobes, transphobes, grossophobes, islamophobes etc. Le but étant de faire en sorte que le Plan SACHA soit de plus en plus intersectionnel non pas uniquement dans le discours mais pratiquement sur le terrain. Nous souhaitons en effet qu’Esperanzah! soit une fête inclusive et safe pour tou.te.s.

Plus d’info bientôt sur : www.plansacha.be

Lost Ninos

Une scénographie signée “Lost Niños”

La scénographie, c’est ce qui donne le ton au cadre, c’est une expérience en soi, c’est ce qui balise les émotions vécues lorsqu’on assiste à un concert ou qu’on participe à un workshop au festival.

C’est pourquoi, le bas de l’abbaye, où s’illustrent les espaces de campagne, est confié au collectif Liégeois, les “Lost Niños”. Talentueux et punk, ils ne lésinent pas sur l’ampleur de leurs constructions. Cette année, ils reviennent avec une scéno qui vous plongera dans l’univers des enfants perdus, village d’irréductibles, qui ne perdent ni espoir, ni temps pour construire un monde où il y a de la place… pour tout le monde.

 

Caméo

Cinéma : un cycle genre au Caméo de Namur

Esperanzah! et le cinéma Caméo, à Namur, collaborent dans le cadre d’un cycle de films sur le genre. Il vous sera offert une programmation exceptionnelle de nouveaux documentaires qui interrogent le genre, la place de la femme et qui ne manqueront pas de démasquer certains privilèges.

Ont été sélectionné :  

  • Sans frapper, aborde la question du viol, pas celui de la nuit à un coin de rue, mais celui vécu par un proche dans ce qui est appelé aussi “la zone grise”. 
  • Female pleasure, parle de la nécessité de se réapproprier son corps et sa sexualité, avec 5 héroïnes issues de 5 pays différents.
  • Ask Dr Ruth, le portrait de Mme Ruth Westheimer, survivante de l’Holocauste, devenue la plus célèbre sexologue des États-Unis.
  • Untouchable,  consacré à l’affaire Harvey Weinstein.
  • Mon nom est clitoris brise les tabous autour du plaisir féminin.

Info sur les horaires : https://www.grignoux.be/fr/  

Club partenaires