Aller au contenu Tickets

voir tous les articles

Sauvons Esperanzah! : lancement de la coopérative ZAH!

Paru le 2023-12-20

Sophie R
Promo & graphisme

 

Si tu lis cet article, c’est que tu as déjà probablement écrit une partie de l’histoire d’Esperanzah! et que tu partages ses valeurs. Tu es peut-être un·e festivalier·e endurci·e, un·e bénévole, un·e fournisseur·euse fidèle, ou un·e membre engagé·e dans un collectif. Bref, vous avez contribué à tisser la toile de cette grande aventure.

Aujourd’hui, nous avons une proposition toute particulière à te faire. Le festival Esperanzah! traverse en ce moment une période pas des plus réjouissantes. À la croisée des chemins, c’était disparaître ou rebondir.

Nous allons sauver Esperanzah!. Mais pour y arriver, nous avons besoin de toi. C’est pourquoi nous lançons un large appel à capital citoyen afin de combler un déficit de 300.000€. Tu peux dès maintenant prendre ta part au sein de la coopérative ZAH! mais surtout en parler à Mamy, Papy, Tonton, Tata entre le fromage et le dessert à Noël.

L’édition 2023 nous l’a montré, nous devons évoluer vers une plus grande résilience face aux facteurs externes pouvant avoir un impact sur la viabilité du projet (la météo, les pandémies, la dépendance aux cachets mirobolants des artistes…). La coopérative nous permettra d’être plus résilient·es à l’avenir.

1. Appel à capital citoyen

L’appel à capital a 3 objectifs :

  1. Retrouver de la trésorerie pour sauver le festival
  2. Créer un fonds d’urgence pour les cas de force majeure tels que les aléas météorologiques
  3. Réinventer notre modèle de festival

« Depuis août, nous travaillons sur plusieurs fronts simultanément : recherche de financements et d’aides complémentaires, redéfinition du modèle financier et de l’organisation globale de l’événement, contacts étroits avec certains partenaires et fournisseurs qui nous soutiennent plus que jamais » Jean-Yves Laffineur, Directeur

Esperanzah! 2023, c’était 32.000 festivalier·es. Pour atteindre notre équilibre budgétaire, nous en espérions 3000 de plus. La différence peut paraître minime mais elle est loin de l’être.

2. Création de la coopérative ZAH!

La coopérative « Zah! », actrice de l’économie sociale, est désormais notre bouclier pour être plus résilient.es à l’avenir, renforcer notre gouvernance, notre éthique et notre militance. Elle est une prise de pouvoir collective.

Deux types de parts sont ouvertes au public : PART B (1000€) & PART C (100€)

La PART B est réservée aux personnes morales, les sous-traitants avec lesquelles nous travaillons au quotidien, mais pas que ! Pour s’en saisir, contactez info@coop-zah.be 

La PART C est destinée aux personnes physiques ou morales sympathisant·es du projet. Vous, festivalier·es. Pour s’en saisir, accédez directement à la plateforme en ligne ici : ACHETE TA PART. 

Nous sommes sur le point de devenir le premier festival belge appartenant à ses festivalier·es. La participation des coopérateur·ices ne se limitera pas à un simple soutien financier, tu auras également la possibilité de participer aux réflexions sur l’avenir du festival et disposerez de certains leviers d’action.

3. Une expérience plus immersive

Esperanzah! 2024 restera profondément le même dans ses valeurs, mais fera place à plus de scénographies, une expérience musicale décuplée avec plus de musiques live, plus de petites scènes, plus d’esthétiques tranchées, plus d’art de rue, de déambulations, plus de convergence des luttes… Plus d’émotion. Partout. Tout le temps.

« On se donne quelques années pour renforcer les à-côtés et faire en sorte que l’expérience Esperanzah! soit démultipliée, toujours plus immersive et alternative. On veut que le festival garde son identité unique et continue d’être un lieu de militance. » Arnaud de Brye, coordinateur du festival